top of page

Être incarné ici et maintenant


Peut-être que certaines, certains d’entre vous vont être surpris par ces écrits.

Mais pour certaines, certains je sais qu’ils vont être un pas vers plus de liberté, vers la joie de vivre.

Avant toutes choses quand j’écris et que je publie mes écrits je m’interroge sur :

- Quel impacte ça va créer dans le monde ?

- Est-ce que c’est le moment de publier ceci ? Ou n’est-ce pas le moment ?

- Est-ce que ce serait une contribution pour le monde ?

- Est-ce que les personnes sont prêtes à recevoir ce message ?

Aujourd’hui, à toutes ces questions, c’est : OUI !

Qu’est-ce que cela veut dire être incarné ici et maintenant ?

C’est choisir de dire Oui à la vie ! Dire Oui à la vie à chaque instant.

Tu as décidé de venir t’incarner ici et maintenant sur cette Terre dans ce corps pour expérimenter. Oui je crois à l’idée que l’âme choisit son incarnation et de ne pas être tout simplement un corps en pilote automatique qui ne peut pas créer la vie qu’il veut.

Nous avons besoin de conscientiser que nous avons choisis d’être là dans ce corps, car c’est ce corps que nous avons choisis et qui va nous permettre d’expérimenter cette vie.

Pourquoi conscientiser cela, me direz-vous ?

Quand tu as conscience de quelque chose, tu le regardes, tu sais qu’il est là.

Et quand nous sommes conscient de quelque chose nous pouvons choisir de le changer, le transmuter vers autre chose, ne plus vivre en pilote automatique.

La seule personne responsable qui nous empêche de vivre la vie que nous aimerions, de créer une vie magnifiquement extraordinaire, c’est nous.

En neurosciences, en psychologie, en énergétique, chamanisme et bien d’autre domaine, ils nous expliquent tous que :

lorsque nous vivons des expériences traumatiques une partie de nous décide de se détacher, de se barrer de ce corps, de cet espace de souffrance.

C’est parce que l’intensité de ce traumatisme à ce moment-là est trop fort ou en surcharge, et donc qu’une partie de nous se décroche.

Demandes toi :

Combien de fois avez-vous décidé que ce que vous viviez, était trop intense et que vous ne pouviez plus être là avec ça ?

Sommes-nous obligés de nous couper de nous pour conclure que quelque chose que nous vivons est trop fort, trop intense ?

Y a-t-il une autre façon de faire, d’être ?

Le seuil de notre tolérance à la souffrance est propre à nous même.

Un évènement douloureux physique ou émotionnel peut nous amener à ce système de séparation d’une partie de notre être.

Cela peut venir tout sorte de forme de traumatisme : une parole violente reçue d’un parent, un accident, le décès de quelqu’un, subir trop de responsabilité…

Demandes toi :

Est-ce que je choisis d’être ici ? Est-ce que je choisis d’être ici avec mon corps ?

Est-ce que je choisis la vie ? Est-ce que je choisis cette vie ?

(Merci à Anaïs Culoma pour ces questions de réflexions à ce sujet)

Il se peut que vous vous sentiez tout contracté rien qu’à poser ces questions. Peut-être cette contraction vous indique qu’en fait vous n’avez peut-être pas encore réellement choisi de vivre pleinement cette vie.

Tu peux encore être dans l’étape de ne pas choisir d’être incarné, d’être pleinement ici dans ce corps, dans ton corps.

A ces questions tout n’était pas encore super léger il y a quelques années pour moi, et ça peut redevenir bof par moment. C’est un choix de chaque instant de vivre pleinement.

Demandes toi :

Qu’est ce qui te pousse à ne pas être pleinement dans ton corps ?

Qu’est ce qui te limite à choisir de vivre pleinement ?

De nombreuses personnes, que je rencontre, se disent se sentir mieux quand elles sont « parties » dans des espaces énergétiques illimitées. Elles ont le sentiment que cela serait tellement plus facile, mieux « là-bas ». Elles disent se sentir trop limitées dans leur corps.

Alors je te propose de prendre un instant et de regarder : Comment est ta vie ?

Ce n’est pas une question pour que tu te juges ou te culpabilises encore plus.

Es-tu vraiment dans une vie pleine de joie, magnifique ?

Ou crées tu dans ta vie des situations qui vont valider tes points de vue à propos de :

Être ici c’est moche ! Qu’il faut souffrir ici sur cette Terre !

Que se passe-t-il alors ? Tu n’as plus de motivation, tu es toujours fatigué…

Demandes toi :

Qu’as-tu décidé, conclu, jugé que serait ta vie si tu étais pleinement dans ton corps ?

Selon notre histoire nous avons pris des points de vue des autres à ce sujet : je ne veux pas subir tout ce que mon père, ma mère ont subi…. Je ne m’autorise pas à vivre pleinement ma vie avec joie car tout autour de moi c’est la tristesse ; c’est la catastrophe sur la terre, c’est trop dur à vivre ….

Est-ce que ta réalité que tu es en train de vivre est réellement la tienne ou basée sur les croyances des autres ?

Si tu te sens d’aller plus loin dans ce chemin, écris tout ce qui te vient à propos de ce sujet et puis brûle le papier pour lâcher tout ce qui est là et que tu ne choisis plus.

Si je choisissais pleinement d’être dans cette vie ici et avec ce corps, comment ça serait ?

Es-tu prête, prêt à choisir maintenant d’être pleinement ici ? de choisir une vie extraordinaire ?

Car tu es la source de la création de ta vie. Tes pensées créent ta réalité.

Et donc, qu’est ce qui te permettrait de choisir pleinement cette vie et de te reconnecter à la joie, l’amusement d’être ici sur cette Terre qui n’a aucun jugement de toi et qui t’accueille avec tout son AMOUR ?

Comment choisir d’être incarné dans ce corps ?

Pratique aussi des exercices d’enracinement qui vont permettre de te relier à nouveau entre la Terre et ton âme, c’est permettre à ton âme de s’installer dans ton corps physique,

des nettoyages énergétiques ton système énergétique, en particulier le chakra racine, pour t’apporter sérénité, sécurité, ainsi que ton chakra cœur.

Plus ton système énergétique sera fort, vibrant, plus ta capacité à vivre des traumatismes sera augmenté. Et tu passeras moins par cette étape de séparation d’une partie de toi.

Reconnecte toi à la gratitude et non jugement de la TERRE, le cadeau que tu es pour elle en étant là, car sans toi la vie ne serait pas la même pour le monde. Croire à la beauté de la vie.

Cela ne veut pas dire que tu dois te couper du haut, du ciel car tout est là pour nous aider, nous accompagner dans cette vie. Mais bien sûr d’être en harmonie entre Ciel et Terre.

Quelle réalité as-tu envie de vivre maintenant ici avec ton corps ?

Invite ce que tu as envie de vivre dans tes relations, dans tous les domaines de ta vie !

A quel point tout serait magnifique joyeux magique grandiose si tu faisais ce choix ?

Je vous envoie tout mon Amour

Namasté

15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page