Les paroles peuvent choquer !

Les paroles peuvent choquer !

« … de toi on s’en fout ».

J’ai eu du mal à digérer ces paroles alors qu’elles ne s’adressaient pas à moi.

Merci pour ce moment, qui m’a permis d’accueillir toute la culpabilité que j’ai pu avoir

Envers moi pour l’éducation de mon enfant.

L’histoire :

« Je marchais tranquillement dans la rue, un petit garçon d’environ 4 ans marché,

devant moi avec ses parents.

Il était plein de vie : « moi je veux aller là-bas, c’est bien là-bas ».

Le père lui répond : « non nous on veut aller par là ».

Le petit garçon : « moi je veux aller là-bas ».

Le père lui répond : « non nous on veut aller par là ».

Le père lui répond : « non maman est fatiguée ».

Le petit garçon : « je veux aller là-bas ».

Le père lui répond : « toi on s’en fout ».

Et il se prend une fessée par la maman. »

Je me rappelle quand ma fille avait son âge et que nous marchions dans la rue,

quand nous croisions des parents un peu agressifs verbalement envers leurs enfants,

Elle se figeait nette sur place, comme si elle avait vu une horreur.

Oui ce n’est pas toujours facile, simple avec nos enfants.

Oui j’ai eu des moments aussi où je ne savais pas comment faire, quoi faire avec mon enfant, où j’ai reproduit l’éducation que j’avais reçu, et où j’ai aussi fait tout le contraire de comment j’ai été éduquée parce que je n’étais pas d’accord….

Je veux juste relever, que les mots sont créateurs.

Que faudrait-il pour nous puissions être plus conscient ?

Vous êtes dans l’âge où vous allez être peut-être grand-mère, grand-père,

Vous pouvez aussi informe, parler avec vos enfants sur une éducation autrement que celle

que vous avez reçu, ou que vous leurs avez donné.

Pour un futur encore meilleur, pour un futur magnifique.

Namasté


3 vues

© 2023 by max & ella. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now